Patricia CASSONE Artiste céramiste

             

Bientôt 30 ans de céramique..
Deux directions : travail pour les pièces des Thés (Japon-Chine-Corée) et sculptures autour de l’Arbre, cuissons bois de 4 à 5 jours en four Anagama (à flamme directe) pour les shinos, les porcelaines et les sculptures.
Depuis les années 2000, le shino sur grès dans le style traditionnel japonais adapté à mon style personnel.
Depuis quelques années, la porcelaine et le grès cuits en yakishime/cendres naturelles sur terres brutes notamment pour la sculpture et l’Oribe pour lequel j’ai fait des recherches d’après mon travail au Japon.

La plupart de mes pièces sont tournées, généralement déformées, gravées, découpées avec des outils que j’ai créés pour mes besoins.
Je respecte les techniques japonaises que j’ai apprises et je les pratique dans le développement de ma propre démarche.
Les pièces sont émaillées avec des shinos dont j’ai cherché les recettes qui me satisfont pour la cuisson anagama ou la cuisson en four Feller (gaz-bois).
Les porcelaines sont directement cuites après biscuit en Yakishime dans l’Anagama, sans émail, engobe ou colorant et les tons obtenus violets, orange, rose dépendent uniquement des qualités des cendres fondues pendant la cuisson et du moment où on les brûle..
Je produis mes propres grès à partir de mélanges d’argiles mixés avec des feldspaths sauvages, et des sables que je cueille autour de mon atelier, dans la campagne.

Patricia Cassone

 

Article la revue de la céramique et du verre -  n° 203 juillet-août 2015

Artiste céramiste

Patricia Cassone

Mon travail de sculpture est construit patiemment à partir d’éléments tournés, entre le minéral et le végétal. Il a comme point d’ancrage les « arbres ». S’en extraient toutefois des présences issues d’univers oniriques, qui parlent selon l’âge de ceux qui les observent de Miyazaki ou des contes fantastiques d’Andersen.
L’arbre comme départ du chemin … Autour de moi, la nature de mon lieu aimé la Valette, où face à l’atelier, les châtaigniers sont là depuis 300 et 400 ans, les chênes aussi très vieux et tous se dressent et me parlent, chaque hiver surtout, quand ils m’offrent leurs personnalités franches et délicates.. c’est là que je communique avec eux, pendant ces 3 ou 4 mois où déshabillés de leurs parures d’été, ils forcent mon regard, chaque jour, renouvelé..
Les cuissons Yakishime (dans le four à bois Anagama) de terres brutes que je prépare pour chaque arbre suivant des mélanges particuliers, accentuent la marque « des origines » par les cuissons longuement muries de 4 à 6 jours. Les couleurs sont le résultat unique de la fusion des terres pour chaque arbre choisies et des cendres des bois durs ou tendres, brulés à certains moments de la cuisson.. La saison, la lune, la qualité des bois et l’enthousiasme des cuiseux fait le reste…

 

 

 

 

 

Réalisations de PATRICIA CASSONE

Aller au haut
designed by Vizion Communication 2016